Comment développer un dossier ?

Depuis 3 ans, le service de déontologie se penche sur des questions concernant la déontologie du psychologue. Ce service a été mis sur pied, suite à la publication du code de déontologie, afin d’assister les psychologues à assumer au mieux ce nouvel ensemble de devoirs qui leur incombe de respecter en vertu de l’utilisation du titre de 'psychologue’. Au début, il s’agissait d’éclairer les psychologues quant aux récentes dispositions contenues dans le code de déontologie (explication sur tel ou tel article). Peu à peu, les questions des psychologues se sont diversifiées et complexifiées. 

Cette complexité rend compte de la difficulté pour les psychologues :

  • d’une part, à avoir une vision d’ensemble des législations existantes qui leur sont applicables (par exemple, lors du suivi d’un patient mineur) ;
  • et d’autre part, à apporter une réponse ou une réaction appropriée quand la situation n’est prévue par aucune législation ou que celle-ci est floue (par exemple : les bonnes pratiques en matière de publicité).

Les questions des psychologues orientent les recherches et nourrissent les textes publiés par le service de déontologie. Au cours de l’année 2017, la Commission a d’ailleurs fait un sondage pour connaître les questions les plus courantes auxquelles les psychologues sont confrontés. Le service de déontologie a donc établi une liste de textes que nous développerons au cours des prochains mois.  

  1. Suite à un travail de recherche et d’analyse des informations trouvées, une première version du texte est établie.
  2. Un groupe d’experts (membres de l’Assemblée plénière et spécialistes externes) relit le texte et évalue son utilité, sa compréhension et son exhaustivité.
  3. Un avocat est également sollicité pour effectuer une vérification juridique.
  4. Après remaniements, le texte est publié, principalement sur le site internet. 


 
Partagez cette page